•   Parce que c'est plus rapide comme titre que "braguette avec fermeture à glissière, sous-pont et hausse de ceinture". En image aujourd'hui, le déroulé des étapes pour monter la braguette de la version A du patron.

      Thermocoller les trois morceaux de la ceinture en alignant la bande perforée sur le bas des pièces. Plier le biais et la garniture de sous-pont.

    Braguette complète

    Braguette complète

      1 - Montage du zip

      En commençant par un point d'arrêt 1cm au dessus du décroché de braguette, coudre environ les 2/3 de l'arrondi de fourche à 1cm du bord (1,5cm au niveau du décroché).

    Braguette complète

      Coudre le futur pan droit de la fermeture à glissière pris en sandwich, bords superposés :
    - endroit contre endroit du devant droit
    - envers contre endroit du sous-pont droit

    Braguette complète

      Surfiler ensemble les marges de couture, rabattre le devant droit sur son envers, repasser.

    Braguette complète

      Coudre le pont gauche au devant gauche, endroit contre endroit, à 1,2cm de leurs bords superposés, en faisant un point d'arrêt 1cm au dessus du décroché.

    Braguette complète

      Recouper les marges à 0,5cm, les coucher vers le pont. Rabattre le pont sur l'envers du devant, en marquant au fer le pli sur le devant à 3mm de la couture. Celui-ci doit doit coïncider avec la couture de la fourche.

    Braguette complète

      Épingler le devant gauche sur le devant doit en faisant se superposer les crans de milieu. Retourner, et épingler alors ensemble le ruban gauche du zip et le pont. Piquer à 2mm du bord des dents.

    Braguette complète

      2 - Assemblage de la ceinture

      Remplier sur l'envers la marge de couture des hausses des ceinture (NB : pas nécessaire avec une hausse dont le bord n'est pas a cru). Les poser tête bêche sur les pièces ceinture selon les crans de placement, endroit contre endroit. Piquer en zigzag au bord du rempli, en restant tout du long 2mm au dessus des découpes du thermocollant de ceinture.

    Braguette complète

      Poser l'allonge de ceinture endroit contre endroit de la ceinture gauche et piquer à 1cm du bord, en commençant à 2cm de l'extrémité en haut, et en s'arrêtant au cran milieu en bas. Puis épingler et piquer le reste du bas de l'allonge au pont gauche (et aux 3mm du devant), endroit contre endroit, en faisant coïncider les crans milieu. Coucher les surplus vers la ceinture.

    Braguette complète

      Piquer le biais prenant en sandwich tout le bord libre de l'allonge et du pont.

    Braguette complète

      Terminer de coudre le haut de l'allonge à la ceinture.
      Dégarnir les marges de la pointe de la ceinture gauche.

    Braguette complète

      Retourner sur l'envers et repasser.

    Braguette complète

      Coudre le bas de la ceinture droite au devant droit en faisant correspondre les crans milieu, endroit contre endroit, sur environ 15cm.

    Braguette complète

      Coucher les marges vers la ceinture.
      Piquer la garniture de sous-pont endroit contre endroit du devant, du haut de la ceinture droite au bas du sous-pont. Retourner l'ensemble sur l'envers, repasser.

    Braguette complète

      Fixer la partie femelle de l’agrafe sur la ceinture droite, et la partie mâle sur l’allonge de ceinture (=zones marquées à la craie).

    Braguette complète

      Retracer le dessin de la surpiqure décorative le long du devant gauche (à 3cm du bord), piquer jusqu'au milieu au niveau de l'extrémité de la couture de fourche, sans prendre le sous-pont droit dans la couture.

    Braguette complète

      Surpiquer le devant droit à 1mm du ruban de ceinture afin de fixer la garniture.

    Braguette complète


      Faire un ou deux point de bourdon pour solidariser le pont et le sous-pont entre eux, sans prendre le devant gauche dans la couture. Remplier et piquer le bas du côté de la garniture.
      Facultatif : Faire un point de bourdon sur 0.5-1cm pour solidariser les deux devants juste au dessus de la couture de fourche.

    Braguette complète

      Facultatif : Surpiquer les devants juste en dessous de la couture d'assemblage de la ceinture afin de fixer la hausse de ceinture en place. Ne pas prendre la garniture de sous-pont dans la couture.
      Exécuter les boutonnières sur la pointe du sous-pont et celle de la ceinture gauche. Coudre les boutons en regard de l'extrémité située vers la pointe.

    Braguette complète

      Et voilà le travail !

    Braguette complète

     


    7 commentaires
  • 1 - Anatomie d'une hausse de ceinture

      Sur les pantalons de ces messieurs, l'envers de la ceinture est classiquement constituée d'une hausse de ceinture (également appelée "ceinture anglaise"), pièce de doublure plus large que la ceinture, coupée dans le biais et parcourue en son centre d'un ruban, que l'on peut acheter déjà montée dans les merceries (environ 6€ le mètre dans le quartier du marché St Pierre). Elle est sensée éviter un rendu trop raide ou une ceinture qui se déforme. Pour ce que j'en ai constaté, je dirais que ça fait joli (décor+cachette des couturages) et garderais mes réserves sur l'utilité réelle de la chose plutôt que de vous ânonner des bêtises, vu que ça n'empêche pas que la ceinture en elle-même soit coupée dans le droit-fil et thermocollée afin de demeurer inextensible.

      Dans l'optique de fournir des instructions pour monter une hausse soi-même, je me suis interrogée sur les particularités des différentes parties qui la constituent, en comparant :
      - celle du pantalon Arthur & Fox dépiauté il y a 4 ans, constituée de cinq pièces.
    et deux autres achetée chez Reine mais trouvables ailleurs :
      - une noire raide en coton majoritaire constituée de quatre pièces (I)
      - une plus souple en imprimés synthétiques constituée de trois pièces (2)

    [Out In The Middle] La hausse de ceinture

    [Out In The Middle] La hausse de ceinture

    1 est sobre et rigide à cause du morceau de bougran contenu en son centre, mais ses bords restent flexibles puisque l'ensemble des couches est coupé dans le biais.
    2 est décorative, les tissus légers et ornementaux sont garnis de thermocollant léger intissé, ce qui gèle la flexibilité des bandes coupées dans le biais.

    Une hausse est donc composée au minimum de :
    - un ruban fin* (dans le droit fil ou dans le biais),
    - une bande de doublure coupée dans le biais disposée en bas de ce ruban
    - une bande de doublure coupée dans le biais disposée en haut de ce ruban en prenant les deux précédentes en sandwich
    +/- une bande de tissu rigide coupé dans le biais faisant la largeur de la hausse (dans le cas où les deux bandes de doublure n'auraient pas été thermocollées) placé à l'intérieur du dispositif.

      *D'après le livre de modélisme masculin d'Esmod, le ruban qui la parcourt était à l'origine en caoutchouc afin d'éviter que la chemise ressorte du pantalon. Comme dans mes investigations je n'ai jamais croisé de bande qui évoque du caoutchouc, j'imagine que la construction de la hausse peut aider à cela sans toutefois être un apport capital.

    **********

      Intermède apaisant sur la vision d'une chaîne de montage de hausse de ceinture en usine :

    **********

    2 - Fabrication d'une hausse de ceinture

      La fabrication reprend globalement celle de la bande noire et blanche qui est la plus simple et efficace des trois présentées.

    [Out In The Middle] La hausse de ceinture

    A - Pour un mètre linéaire de hausse de 5cm de hauteur, couper :
    ♦ une bande de 5cm de tissu raide type bougran, dans le biais (ici j'ai pris une popeline de mon stock qui présentait un bon rapport raideur/légèreté)
    ♦ une bande d'au moins 2cm de tissu uni type satin, dans le droit fil ou le biais
    ♦ une bande de 6cm de tissu léger pour le biais inférieur
    ♦ une bande de 7cm de tissu léger assorti ou contrastant pour le biais supérieur.

    [Out In The Middle] La hausse de ceinture
    B - Plier la bande de doublure supérieure sur l'envers sur 1cm et repasser ; puis replier en deux sur l'envers en faisant dépasser le repli libre de 0,5cm.
    C - Plier le ruban de satin en deux dans le sens de la longueur et repasser. Recouper la bande pour qu'elle fasse 1cm de hauteur.
    D- Plier la bande de doublure inférieure en deux et repasser.

    [Out In The Middle] La hausse de ceinture

    E - Caler la bande de bougran contre le repli de la bande de biais inférieure. Placer le ruban, bords libres sur bord libre de la bande inférieure. On peut faire une première couture dans les surplus pour fixer le tout mais ce n'est pas indispensable.

    [Out In The Middle] La hausse de ceinture
    F- Puis encapuchonner la partie supérieure de la bande de bougran avec le biais supérieur, en positionnant son rempli par dessus le ruban de satin, de manière à ce qu'environ 3mm de celle-ci restent visibles. Piquer l'ensemble tout du long de la bande supérieure, environ 1mm au dessus du ruban.

    [Out In The Middle] La hausse de ceinture

    [Out In The Middle] La hausse de ceinture

     Finito !


    8 commentaires
  •   Premier jalon technique du pantalon Out In The Middle, voici le montage de la poche à double passepoil décrypté :

      1 - Préparation des pièces

      Marquer l'emplacement des passepoils sur l'endroit et l'envers des dos, et l'extrémité de la pince sur l'envers. NB : les explications revues après rédaction du tuto demandent de poser le thermocollant après avoir piqué la pince dos, mais ça ne change pas grand chose s'il est posé avant comme sur la photo.

     Poche passepoilée double

      Poser au fer le thermocollant sur le passepoil supérieur, le haut du passepoil inférieur, et l'envers du dos en le centrant sur les repères.
      Coudre la pince en terminant par la pointe (faire quelques points dans le vide puis soit un nœud à la main soit quelques points arrière plus haut dans le surplus), la repasser en la couchant vers le milieu.

    Poche passepoilée double

      Plier les passepoils sur l'envers selon la ligne passant par les crans et marquer ce pli au fer.

    Poche passepoilée double

      2 - Montage des passepoils

      Positionner les remplis des passepoils endroit contre endroit du dos, les bords de leur grand côté accolés. Les piquer à 0,5 cm du pli dans l'axe des repères, en faisant un point d'arrêt à 1cm du bord.

    Poche passepoilée double

      Voici l'aspect des piqûres vues depuis l'endroit du dos, et depuis l'envers (longueur : 13cm, écart : 1cm).

    Poche passepoilée double

      Inciser dans la longueur entre les deux coutures en entaillant les côtés en capucin jusqu'aux extrémités des coutures, sans couper les passepoils. Ouvrir les coutures au fer sur les quatre bords.

    Poche passepoilée double

      Facultatif : faire passer les passepoils sur l'envers du pantalon et ouvrir leur couture au fer en couchant le surplus vers le rempli.
      NB : cette manipulation affectera l'aspect des passepoils
    en les aplanissant, cf ci-dessous :

    [Out In The Middle] Poche passepoilée double

    G : version simple / D : avec les surplus des passepoils couchés vers le rempli.

    Poche passepoilée double

      Piquer ensemble les passepoils et les surplus de couture des dos, au plus près des coutures d'assemblage des passepoils. Ces piqûres sont invisibles sur l'endroit.

    Poche passepoilée double

      Bâtir les passepoils en maintenant leurs plis accolés pour stabiliser la zone pendant le montage du fond de poche.

    Poche passepoilée double

      3 - Assemblage au fond de poche

      Remplier et repasser le parement de fond de poche sur l'envers selon le crantage (1cm). Poser le parement envers sur endroit du fond de poche en le centrant sur les crans, rempli vers le bas, et piquer tous ses bords.

    Poche passepoilée double

      Assembler le bas du fond de poche endroit contre endroit du bas du passepoil inférieur. Repasser en couchant les surplus vers le bas.

    Poche passepoilée double

      Exécuter la boutonnière sur le [dos+passepoil inférieur+fond de poche] dans l'axe de la pince, à 1cm sous la couture de montage du passepoil inférieur. L'ouvrir.

    Poche passepoilée double

      Plier le fond de poche sur l'envers au niveau des crans, piquer à 1cm des bords jusqu'au passepoil inférieur.

    Poche passepoilée double

      Retourner le fond de poche sur l'endroit, repasser en rempliant les marges des côtés non cousus d'1cm sur l'envers. Surpiquer les côtés et le bas du fond de poche.

    Poche passepoilée double

    Poche passepoilée double

      Piquer ensemble les marges du passepoil supérieur et le fond de poche. Bâtir le haut du fond de poche sur les surplus de couture du haut du dos. Faire un point de bourdon d'1-2mm de large sur les côtés de l'ouverture de poche, +/- un arc de cercle décoratif sur le dessus du pantalon pour maintenir les côtés des passepoils.

    Poche passepoilée double

    Poche passepoilée double

      Défaire le bâti des passepoils et coudre le bouton en regard du haut de la boutonnière.

    Poche passepoilée double

    Poche passepoilée double

     


    13 commentaires
  •   C'est y possible ou c'est y pas possible ? Bonne ou mauvaise idée ? Essayons de produire une toile portable pour trancher la question.

    1 - Transformation en minijupe à ourlet simple

      Prolonger la partie droite de la fourche au dos et au devant. Allonger les côtés de 3cm (ou davantage selon votre pudeur), et tracer une courbe harmonieuse en conservant une platitude au niveau des milieux devant et dos. Pas de modification sur les autres pièces.

    [Les Petits Boudins] Adapter le short en jupe

    [Les Petits Boudins] Adapter le short en jupe

      Voici le résultat avec ourlet d'1cm.

    [Les Petits Boudins] Adapter le short en jupe

      Bon, ça marche mais je trouve le résultat peu enthousiasmant, en tout cas trop court en l'état.

    2 - Transformation en minijupe à revers

      J'ai donc défait l'ourlet pour coudre un revers au bas de la jupe, dont l'ampleur a été réduite par des fronces.

    - Circonférence bas de jupe initial : 122cm (57 devant, 65 au dos)
    - Circonférence froncée : 104cm (50 devant, 54 au dos) -> circonférence du revers (rectangulaire)
    - Hauteur du revers : 9cm.
    Poser des fils de fronce sur le bas de la jupe, coudre le revers endroit contre endroit du bas de la jupe, remplier le haut du revers sur son envers à 1cm de cette couture, remplier le bas du revers sur son envers de façon à ce que celui-ci fasse 4cm de hauteur, surfiler à la main le bord libre du revers aux surplus du bas de la jupe.

    [Les Petits Boudins] Adapter le short en jupe

      Je trouve cela plus convaincant ainsi, même si la longueur est pile à la limite de la décence, et la largeur à la limite du confort en position assise (pas de problème à la marche). 


    9 commentaires
  •   La finition décrite dans le patron est un ourlet à deux remplis, qu'il est aisé de transformer en revers.
    Pour un revers de 3cm, allonger le bas des jambes de 5cm. Surfiler le bas des jambes après avoir découpé les pièces.
    Plier le bas des jambes sur l'envers sur 5cm, repasser pour bien marquer le pli, et le piquer à 5mm du bord du tissu pour le maintenir en position. Replier sur l'endroit sur 3cm.

    [Les Petits Boudins] Différentes finitions pour les jambes

      Surpiquer verticalement chaque revers sur la ligne de couture dos/devant pour avoir une couture quasi-invisible afin de maintenir le revers en place. Bien écraser ces coutures au fer depuis l'intérieur de la jambe sur les tissus épais pour ne pas ressentir d'inconfort au porter.

    [Les Petits Boudins] Différentes finitions pour les jambes

    **********

      J'avais également vu, sur un des modèles m'ayant inspirée, une fente sur les côtés soulignée par une surpiqure décorative, finition que j'avais appliquée à ma première version sans toucher aux bas des côtés devant et dos :

    [Les Petits Boudins] Différentes finitions pour les jambes

      Je vous propose cette fois une version échancrée d'1cm de chaque côté :

    1 - Tracer le nouveau bord définitif :

    [Les Petits Boudins] Différentes finitions pour les jambes

    2 - Retracer les marges du côté et réduire la marge d'ourlet d'1cm (on part du principe que tous les bords seront juste surfilés et repliés)

    [Les Petits Boudins] Différentes finitions pour les jambes

    3 - Faire figurer l'emplacement de la future couture en onglet qui assemblera les surplus côté et ourlet, et l'entaille du surplus du côté devant 0,5 à 1cm au dessus de la fente (pas besoin au dos puisque les surplus côté sont déjà couchés dans ce sens) :

    [Les Petits Boudins] Différentes finitions pour les jambes

    4 - Rapporter sur les marges l'emplacement réel de cette couture en onglet :
     

    [Les Petits Boudins] Différentes finitions pour les jambes

    5 - Pour faciliter la précision du montage, modifier le tracé des surplus de manière à obtenir un angle droit par rapport à la couture sur 1cm :

    [Les Petits Boudins] Différentes finitions pour les jambes

    6 - Et voici le futur tracé de la surpiqure :

    [Les Petits Boudins] Différentes finitions pour les jambes

     7 - Application : après avoir surfilé tous les bords, piquer le côté de la jambe et le coin en onglet, repasser pour ouvrir la couture, retourner et repasser pour mettre en forme l'ourlet et les fentes, les piquer avec le fil décoratif.

    [Les Petits Boudins] Différentes finitions pour les jambes

      Pour la prochaine fois je vous réserve une petite surprise, mais je ne sais pas encore laquelle !


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique